L’Aikibudo et le Kobudo

Un art
Une philosophie
Une école de vie

et éventuellement…

Une forme d’auto-défense efficace.

Aikibudo

L’Aikibudo est un art martial d’origine japonaise. Il est l’héritier d’une très longue tradition léguée par les Samouraï, guerriers de l’époque féodale nippone.
La transmission rigoureuse des diverses techniques et la compréhension de l’Aikibudo harmonisant efficacité, grâce et souplesse, en font une discipline exceptionnelle.

La nature de l’art en interdit toute forme de compétition sportive. Toutefois, les techniques sont appliquées avec réalisme. Il n’y a pas d’adversaires, mais des partenaires de pratique. Toutes les projections et les clés, faites sur les articulations, sont appliquées avec maîtrise.

L’Aikibudo est à la portée de tous, chacun progressant à son rythme.

Kobudo

Kobudo signifie art martial ancien. Il est évident qu’à notre époque, le Kobudo n’est pas pratiqué dans un but guerrier, mais comme discipline éducative. Au Japon, il existe plusieurs écoles de Kobudo, celle à laquelle nous sommes liés est du style Tenshin Shoden Katori Shintô Ryu. Elle est considérée comme la plus ancienne au Japon et classée “trésor national” par le gouvernement nippon.

L’éventail technique du Kobudo est très grand et sa pratique est passionnante. Elle développe une maîtrise du geste et une concentration remarquables, ainsi que beaucoup d’autres valeurs appréciables.

Les armes principalement utilisées sont : le bokuto, qui est la réplique en bois du légendaire sabre des Samuraï, le bo ou bâton long, la naginata ou lance avec lame et plusieurs autres armes dont évidemment le iaito, réplique exacte du sabre.